Chaudières de récupération

Le principe de fonctionnement de la chaudière de récupération Clayton est le même que celui du générateur de vapeur Clayton, un principe mondialement connu et ayant fait ses preuves. La chaudière de récupération est ainsi le moyen de production de vapeur ou d’eau chaude de qualité le plus compact, efficace, réactif et fiable.

 

Principe de fonctionnement

La chaudière de récupération Clayton fonctionne selon le principe de la circulation forcée de l’eau dans un serpentin en forme de spirale. La chaudière est installée dans le flux des gaz d’échappement. La pompe, conçue spécialement par Clayton, force l’eau d’alimentation dans le serpentin et ce dans la direction opposée des gaz d’échappement

Le mélange vapeur/eau, provenant de la sortie du serpentin, est alors dirigé vers le séparateur centrifuge Clayton à haute efficacité où, à la sortie, une vapeur de haute qualité est obtenue. L’eau séparée est recyclée vers la bâche d’alimentation. Une des caractéristiques de tous les systèmes Clayton est la prévention de corrosion par point de rosée grâce à l’eau d’alimentation préchauffée.

 

Plusieurs chaudières de récupération de chaleur. Clayton peuvent être connectées ensembles pour fonctionner simultanément sous des contrôles automatiques et de nombreuses conceptions de systèmes Clayton ont été développées pour répondre à différents secteurs industriels ainsi qu’à différentes applications.

 

Construction

La construction simple et modulaire de la chaudière de récupération Clayton permet un transfert de chaleur optimal.

 

Une série de sections de serpentin standard a été développée pour répondre à une grande variété de types de process. Les sections sont sélectionnées par programme informatique pour obtenir une performance optimale en fonction de la disponibilité de chaleur, la quantité de vapeur requise et la baisse de pression permise.


La construction modulaire de la chaudière de récupération de chaleur est un procedé direct. Les sections de serpentin standard sont assemblées au moyen de brides ou soudées à une tôle extérieure. Des cônes de transition sont alors ajoutés à chaque bout pour le raccordement au circuit de récupération. Les raccordements d’eau entre chaque section sont normalement situés à l’extérieur de la tôle.

Energie Gratuite

L’évacuation du surplus de chaleur vers l’atmosphère n’est plus souhaitée d’un point de vue économique. Grâce à la Chaudière Clayton, cette récupération de chaleur est une source précieuse d’énergie. Cette solution simple et ne prenant pas beaucoup de place permet une production de vapeur ou d’eau chaude pratiquement gratuite pour de nombreuses années.

Applications

La chaudière de récupération de chaleur. Clayton peut produire de la vapeur en utilisant la chaleur dans les gaz d’échappement provenant des moteurs diesel, de petites turbines à gaz, fours à émail, des fours de recuit de stabilisation et d’autres applications appropriées, y compris des procédés à haute température tels que la chaleur à partir des oxydations thermiques.

 

Sur des installations terrestres et maritimes, la chaudière de récupération de chaleur Clayton a été largement utilisée depuis plus de 40 ans afin de récupérer la chaleur des échappements des moteurs diesel de propulsion et de groupes électrogènes.

Les centrales de cogénération d’une puissance jusqu’à 15 MW équipées de chaudières de récupération de chaleur de Clayton sont les plus efficaces et performantes.

 

Avantages

Poids réduit

Vapeur de qualité

Réaction immédiate

Sécurité

Entretien minimum

Efficacité élevée

Compact

Fonctionnement autonome

Purge minimum

Complètement automatique


La chaudière de récupération de chaleur Clayton offre tous les avantages du générateur

de vapeur Clayton. Sa taille et son poids réduits sont particulièrement intéressants dans les applications de récupération de chaleur, la chaudière pouvant être installée à proximité de

la source de chaleur devenant ainsi partie intégrante du circuit de récupération. Le concept Clayton offre de nombreuses possibilités d’installation. En outre, la chaudière de récupération

Clayton ne nécessite aucune ailette pour permettre la transmission de chaleur, ceci réduit le risque d’encrassement par les suies des gaz d’échappement. Une vanne de ramonage fait partie de la fourniture standard, elle peut être activée pendant le fonctionnement de la chaudière.